Lumières de Pointe-Noire

Alain Mabanckou

CHF 40.70
Alerter avant parution Précommander Ajouter au panier Ajouter e-book

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Éditeur
Sixtrid
Collection
Roman
Pages
2
Parution
août 2014
Format
Livre audio
Langue
Français
Dimensions
18.5 × 14 × 0.5 cm
EAN
3358950002566
Autres formats
  • Chroniques
  • Résumé
  • L'auteur

Chroniques Presse

Le Temps

Alain Mabanckou écrit son «cahier d’un retour au pays natal»

Isabelle Rüf, samedi 9 février 2013

Alain Mabanckou exploite deux veines. Celle, satirique, truculente, de Verre cassé(Seuil, 2005) et de Mémoires de porc-épic (Seuil, 2006). Et une autre, nostalgique et sentimentale, comme dans Demain j’aurai vingt ans (Gallimard, 2011). Ce récit retraçait l’enfance d’un petit Congolais, qui rêve grâce aux livres et aux disques que son père adoptif lui rapporte du Victory Palace où il travaille comme gardien. Dans Lumières de Pointe-Noire, l’écrivain revient dans sa ville natale pour faire le deuil de sa mère et de son beau-père. Pour tenir la mort à distance, il n’était pas rentré des Etats-Unis pour leurs enterrements. Il profite d’une résidence d’écriture pour écrire son «cahier d’un retour au pays natal», revisiter les lieux saccagés de son enfance, retrouver les membres de sa famille. Il est soumis à de fortes demandes, à de grandes attentes: qui vient du nord est forcément riche. Les chapitres portent des titres de films ou de livres, formant une autobiographie touchante mais un peu nonchalante, reprenant sur un autre registre les thèmes de Demain j’aurai vingt ans.

Après vingt-trois ans d'absence, Alain Mabanckou retourne à Pointe-Noire, ville portuaire du Congo. Entre-temps, sa mère est morte, en 1995. Puis son père adoptif, peu d'années après. Le fils unique ne s'est rendu aux obsèques ni de l'un, ni de l'autre. Entre le surnaturel et l'enchantement, l'auteur nous ouvre sa petite valise fondamentale, celle des années de l'enfance et de l'adolescence dans ses lieux d'origine. Au moment de repartir, il se rend compte qu'il n'est pas allé au cimetière. Sans doute était-ce inutile. Car c'est ce livre qui tient lieu, aussi, de tombeau. Et de résurrection.
Alain Mabanckou est poète, essayiste et l'auteur de plusieurs romans dont Verre Cassé (Seuil, 2005). Mémoires de Porc-épic (Seuil, prix Renaudot 2006) et Demain j'aurai vingt ans (Gallimard, 2010). L'ensemble de son oeuvre a été couronné par l'Académie Française (Grand Prix de Littérature Henri Gal. 2012). Il enseigne la littérature francophone à l'Université de Californie-Los Angeles (UCLA).
Sommaire / contenu
Nous vous suggérons aussi
Les lumières de septembre Ruiz Zafon Carlos CHF 12.80
Le passeur de lumière Tirtiaux Bernard CHF 13.60
Manuel du guerrier de la lumière Coelho Paulo CHF 7.80
La Disparition de Stephanie Mailer Dicker Joël CHF 23.00
La disparition de Stephanie Mailer Dicker Joël CHF 29.90
Au fond de l'eau HAWKINS Paula CHF 14.00
Le premier jour du reste de ma vie... Grimaldi Virginie CHF 12.30
A la lumière du petit matin Martin-lugand Agnes CHF 11.00
Une colonne de feu FOLLETT Ken CHF 14.00
Il est grand temps de rallumer les étoiles Grimaldi Virginie CHF 31.10
Les enfants de Venise Di Fulvio Luca CHF 17.20
Il est grand temps de rallumer les étoiles Grimaldi Virginie CHF 20.00
Conquérant de l'impossible Horn Mike CHF 15.20
Dans le jardin de l'ogre Slimani Leïla CHF 11.40
Retour en haut de page