Les bottes suédoises

Henning Mankell

Anna Gibson (Traducteur) Marc-Henri Boisse (Narrateur)

CHF 40.70
Alerter avant parution Précommander Ajouter au panier Ajouter e-book

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Éditeur
Sixtrid
Parution
novembre 2016
Format
Livre audio
Langue
Français
Dimensions
18.9 × 13.7 × 0.7 cm
EAN
3358950003297
Autres formats
  • Chroniques
  • Résumé
  • L'auteur

Chroniques Payot

Coup de Coeur

Décédé en octobre 2015, Henning Mankell a pris soin d'achever son œuvre protéiforme avec Les bottes suédoises, roman posthume qui clôt le diptyque insulaire entamé avec Les chaussures italiennes. Frederik, médecin à la retraite reclus sur une île de la Baltique, a désormais 75 ans. Harriet, son premier amour réapparu dans Les chaussures italiennes, est finalement morte d’un cancer. Et il n'a pas fini de tout perdre : une nuit, sa maison disparaît dans un incendie dont il réchappe de peu. Incendie qui en appellera d'autres, semant la peur d'île en île. Meurtri dans son cœur plus que dans sa chair, Frederik affronte les soupçons de la police. Il marche avec deux bottes gauches, remue ciel et terre pour en trouver à sa taille et d'une qualité acceptable... Il vit avec sa solitude, interrompue par l’intrusion de deux femmes et un bébé. Relations improbables, mais qui lui permettront de retrouver amour et espoir. Malgré sa peur d'en finir, Frederik fait un bras d'honneur à la mort – ultime clin d’œil de son créateur ? D'une narration toujours aussi épurée, Les bottes suédoises frappe d'emblée au cœur, les doutes, les craintes et les joies de Frederik deviennent les nôtres. Hélas, en s'en allant, Mankell nous a laissés orphelins.

Antoinette de Perrot, Libraire, Payot-Lausanne

Fedrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n'est plus qu'une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s'interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c'est compter sans les révélations de sa fille Louise et, surtout, sans l'apparition d'une femme, Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l'hiver prend possession de l'archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu'à l'inimaginable dénouement. Après l'immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, Les Bottes suédoises brosse le portrait en clair- obscur d'un homme tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l'ombre grandissante de la mort - mais aussi la soif d'amour et le désir -, d'un être amené par les circonstances à revisiter son destin et à reprendre goût à la vie. Tel est l'ultime roman de Henning Mankell : une oeuvre d'une sobriété élégiaque et poignante, traversée et portée par la beauté crépusculaire des paysages. Interprété par Marc-Henri Boisse. Réalisation Bethsabée de Hohenthann & Arnaud Mathon.
Henning Mankell, écrivain engagé, mobilisé par les enjeux de solidarité et de justice, a partagé sa vie entre la Suède et le Mozambique, où il dirigeait à Maputo la troupe du théâtre Avenida, "la passion de sa vie". Outre la célèbre série policière "Wallander", il est l'auteur de romans sur l'Afrique et sur des questions de société récompensés par de nombreux prix littéraires, de pièces de théâtre et d'ouvrages pour la jeunesse. Henning Mankell est mort à Göteborg le 5 octobre 2015 à l'âge de 67 ans.
Sommaire / contenu
Nous vous suggérons aussi
Retour en haut de page