Rhône-Alpes. 1/280 000

Collectif

Ouvrage indisponible

Éditeur
Institut Géographique National
Parution
juin 2001
Format
Dépliant
Langue
Français
EAN
3282110042218
  • Résumé
  • Sommaire

En créant la Commission des comptes et de l'économie de l'environnement par décret en date du 21 juillet 1998, Mme Dominique Voynet, ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, qui en assure la présidence, a voulu favoriser le développement des méthodes de production et d'analyse des informations apportant des éclairages économiques sur les questions environnementales. La vice-présidence de cette commission a été confiée à Mme Nicole Questiaux ancienne ministre. Les autres membres appartiennent pour moitié aux administrations concernées et pour moitié aux différents secteurs socio-économiques de la société.
Elle s'est réunie pour la première fois le 15 décembre 1998. Son rapport fait l'objet de la présente publication. Il fait le point sur les dépenses consacrées à la protection de l'environnement et sur quelques enjeux économiques majeurs des activités environnementales.
Au cours des années passées, la croissance des dépenses de protection de l'environnement a été sensiblement plus rapide que celle du PIB, témoignant par là de l'intérêt porté à la qualité de l'environnement.
En 1996, les dépenses de protection de l'environnement ont atteint 137 milliards de francs, soit 1,75 % du produit intérieur brut (PIB) de la France. À côté de ces dépenses de protection, on estime que 66 milliards de francs ont été consacrés à un second ensemble d'activités liées à l'environnement englobant la mobilisation des ressources en eau, le recyclage et la préservation du cadre de vie. 278 000 emplois ont été mobilisés directement dans les activités environnementales.
Bio de l'auteur
Synthèse et perspectives
Les dépenses par agent
La dépense de gestion des eaux usées
La dépense de gestion des déchets
Les dépenses dans les autres domaines
Les éco-industries
L'emploi
Les prix et les coûts
Retour en haut de page