Le loisir, fondement de la culture

Josef Pieper

Bernard N. Schumacher (Préfacier)

CHF 19.70
Alerter avant parution Précommander Ajouter au panier Ajouter e-book

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Éditeur
AD Solem
Pages
71
Parution
juillet 2007
Format
Broché
Langue
Français
Dimensions
21.5 × 13.5 × 0.7 cm
EAN
9782884820578
  • Résumé
  • L'auteur
  • Sommaire

Qu'est-ce que le loisir ? Quel sens peut-il avoir aujourd'hui, dans notre société consommatrice de divertissement ? Platon et Aristote ont toujours vu dans le loisir, au sens de la skholè grecque (l'otium latin), un temps consacré à ce qui était pour eux la plus noble activité de l'homme : la contemplation du monde et des dieux. Ecrit au sortir de la guerre, alors que l'Europe était à reconstruire, cet essai met en lumière la nature véritable du loisir et sa part indispensable dans l'élaboration d'une société respectueuse de la personne humaine et de ses aspirations les plus profondes. Dans un monde qui a " fait du travail lui-même un culte ", face aux falsifications modernes du loisir avec ses " jours de fête artificiels fabriqués par les pouvoirs publics ", Josef Pieper rappelle que " c'est uniquement au sein du temps de fête que l'essence du loisir peut se déployer et s'accomplir. Séparé du domaine du culte, de sa célébration et de sa force de rayonnement, le loisir ne peut pas plus éclore que la fête ; sans lien avec le culte, le loisir devient oiseux et le travail inhumain. "
Josef Pieper (1904-1997) a consacré sa vie à la recherche de la vérité par l'exercice de la philosophie. Il fut en Allemagne l'un des grands connaisseurs de Platon, Aristote et saint Thomas d'Aquin. Opposant au régime nazi et réduit au silence, ce n'est qu'après la guerre qu'il trouva une consécration universitaire. On lui doit plus de soixante ouvrages, remarquables par leur concision. Une belle filiation philosophique relie Romano Guardini, inspirateur de Josef Pieper, à Benoît XVI, qui a reconnu en Pieper un maître en philosophie.
Le loisir, fondement de la culture occidentale
Travail intellectuel et travail de l'esprit
Le loisir comme non-activité
L'humanisme suffit-il ?
Le culte, fondement du loisir
Nous vous suggérons aussi
Le droit de mourir Jonas Hans CHF 10.30
LE BONHEUR. Cicéron CHF 10.20
Nietzsche, le rebelle aristocratique Losurdo Domenico CHF 53.70
Pour une éthique du futur Jonas Hans CHF 12.70
Epicure Berti Gabriela CHF 15.30
Nietzsche philosophe réactionnaire Losurdo Domenico CHF 14.10
Retour en haut de page