Languedoc-Roussillon 1/250 000

IGN

Ouvrage indisponible

Éditeur
Institut Géographique National
Collection
Carte régionale
Pages
1
Parution
novembre 2004
Format
Dépliant
Langue
Français
Dimensions
25 × 11 × 1 cm
EAN
3282110051722
  • Résumé
  • L'auteur
  • Sommaire

Cet ouvrage concerne toutes celles et tous ceux qui, à un titre où à un autre, sont confrontés à la délinquance des mineurs. Sans concession, Eric Debarbieux et son équipe démontent un à un les mécanismes de la violence des mineurs jusqu'à conduire chaque lecteur à s'interroger sur son ou ses rôles.
Leur étude commence par deux récits qui rappellent que la délinquance des mineurs fait d'abord souffrir les habitants des rues et des immeubles populaires qui " s'arrangent " avec elle au jour le jour, souvent dans le repli et l'évitement.
Appropriation de l'espace public par une minorité, mécanismes conduisant à l'économie souterraine, impuissances relatives et réussites partielles des parents et des professionnels, jeunes acteurs et/ou auteurs de violence, agresseurs et/ou victimes, cet ouvrage est une contribution importante à un débat très actuel.
Sans conclure définitivement, Eric Debarbieux et son équipe proposent de rechercher les solutions par les actions multiples d'un Etat proche, capable de redevenir légitimement et réellement fort.
Eric Debarbieux, professeur en sciences de l'éducation à Bordeaux 2 est le directeur de l'Observatoire européen de la violence scolaire. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la violence des mineurs, dont La violence en milieu scolaire : le désordre des choses (ESF, 1999).
Catherine Blaya, maître de conférences à l'IUFM d'Aquitaine co-dirige l'Observatoire européen de la violence scolaire. Elle a dirigé (avec Eric Debarbieux) l'ouvrage Violences à l'école et politiques publiques (ESF, 2001).
Yves Montoya est maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université de Bordeaux 2.
Fabienne Cossin, Catherine Mancel et Stéphanie Rubi sont chercheuses au Laboratoire de recherche sociale en éducation et formation - Observatoire européen de la violence scolaire.
Jean François Bruneaud est chercheur à l'Observatoire européen de la violence scolaire, attaché temporaire d'enseignement et de recherche. Il termine une thèse sur les problèmes liés à l'ethnicité.
Problématique, méthodes et terrains d'enquête
L'oppression quotidienne : du côté des victimes
Rapports de force et machisme ordinaire
Une délinquance territorialisée ?
Une délinquance surspécifique : école et délinquance
Réagir : parents et " partenaires " entre espoir et dépression
Nous vous suggérons aussi
Languedoc-Roussillon Michelin CHF 12.80
Retour en haut de page