Contre-histoire de la philosophie N° 2

Michel Onfray

CHF 120.40
Alerter avant parution Précommander Ajouter au panier Ajouter e-book

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Éditeur
Frémeaux & Associés
Parution
décembre 2003
Format
Livre audio
Langue
Français
Dimensions
13 × 14.5 × 7.5 cm
EAN
3561302510224
Autres formats
  • Résumé
  • L'auteur
  • Sommaire

J'ai enseigné vingt ans dans l'éducation nationale en Lycée Technique après avoir refusé, une fois ma thèse soutenue, d'intégrer l'Université comme m'y invitait ma patronne de doctorat. Vingt années pendant lesquelles j'ai souhaité pratiquer la discipline avec des élèves gâchés par le système, exclus dès leur plus jeune âge et dirigés vers la rentabilité de matières qui ne leur plaisaient pas - la comptabilité, le secrétariat, le commerce. L'obligation de transmettre et de pratiquer une discipline pour laquelle ils avaient une prévenance légitime - vive les professionnels de la profession ! - m'a contraint à une formule dont je n'ai pas fait mon deuil depuis : ne pas baisser la philosophie jusqu'à eux mais les hisser jusqu'à elle... - Principe de l'université populaire. Michel Onfray.
Né en 1959, Michel Onfray est docteur en philosophie. Après avoir enseigné dans un lycée technique, il démissionne de l'Education nationale en 2002 pour créer l'université populaire de Caen. Auteur d'une trentaine d'ouvrages, il a comme projet la formulation d'une théorie de l'hédonisme à la fois éthique, esthétique, politique et épistémologique. Il se propose ainsi de réconcilier l'homme avec son corps, et envisage la philosophie comme un art de vivre, permettant à l'homme de se débarrasser de ses illusions. Lecteur de Freud, il prône une philosophie liée à la psychanalyse et se définit comme un " freudo-marxiste " ; admirateur de Nietzsche, il souhaite une révolte contre le conformisme et le dogmatisme ; il affiche enfin un athéisme sans concession.
LES LIBERTINS FIDEISTES
Charron et " la volupté prudente "
La Mothe Le Vayer et " la jouissance de soi-même "
Saint-Evremond et " l'amour de la volupté "
Pierre Gassendi et " Epicure qui parle "
LES LIBERTINS PANTHEISTES
Cyrano de Bergerac et " le librement vivre "
Spinoza et " ce qui conduit à la joie "
Retour en haut de page